Shampoing : comment bien le choisir ?

Pour avoir de beaux cheveux, il faut savoir en prendre soin. Pour ce faire, le choix du shampoing est une étape très importante. Avant toutes choses, il faut connaître la nature de sa chevelure car le produit à utiliser dépend entièrement de ce point. Ensuite, il est conseillé de garder un œil sur les composants mais surtout de savoir comment utiliser le shampoing.

Un shampoing selon la nature des cheveux

Il faut parfois éclaircir certains points car en fait, il n’y a pas forcément de bon ou de mauvais shampoing. En effet, il faut en trouver un qui soit adapté à la nature du cuir chevelu. Il existe en général 3 types de cheveux. Premièrement, il y a ceux qui ont tendance à vite se graisser. Très plats, ces cheveux ont besoin d’un shampoing qui régule le sébum et qui leur donne du volume. Ensuite, il y a les cheveux secs. Ces derniers ont besoin de formule hydratante avec des soins huileux. Enfin, il y a les cheveux fragilisés suite à l’utilisation de beaucoup de produits. Vous devez alors choisir shampoing fortifiant avec des ingrédients apportant une multitude de soins. 

Un shampoing selon les ingrédients

Il y a une liste des ingrédients qui apparaissent habituellement sur l’emballage des shampoings mais qui utilisés à long terme, deviennent nocifs pour les cheveux. Ce sont les tensioactifs. Pour y remédier, plusieurs utilisateurs sont convaincus que la solution se trouve en fait dans la nature. Utiliser des formules avec des produits naturels paraît plus avantageux car la chevelure profite amplement des bénéfices des matières premières naturelles. Par exemple, les shampoings sans silicone mais avec des huiles précieuses apportent beaucoup plus d’éclats et de douceur au cuir chevelu. Il existe aussi des ingrédients bio qui conviennent à n’importe quel type de cheveux comme le lait d’avoine.

Quelques astuces

Pour des cheveux gras en racine et secs aux pointes il faudra choisir shampoing adapté. Les experts expliquent qu’il est plus judicieux d’utiliser un shampoing pour racine grasses et faire passer par la suite un après shampoing pour réparer les pointes. Il existe aussi des shampoings spéciaux anti-pelliculaires pour ceux qui ont un réel problème avec les microorganismes. Pour ce faire, il faudra ajuster le type de formule en fonction de la nature des cheveux. Les cheveux teintés ou décolorés ont aussi leur part de produit. Il faut alors trouver la bonne dose c’est-à-dire celle qui convient aux soins.

DIY : le gommage visage maison pour peau sèche
Botox cheveux : comment ça marche ?